En fait, mon amie et moi n'ont pas visité les sites touristiques les plus populaires (Sagrada Familia inclus.. Alors ça c'est notre faute parce qu'on avait pas reversé les billets en ligne..), en revanche, on est allées sur une île --- Stiges, qui est bordée de la mer méditerraaine. 
La bas, on est fascinées par les gens insoucieux, le vent qui souffle et touche la mer, et le style de vie. Tout est ralenti, pour moi, c'est le vrai sens de voyage : au lieu d'aller dans les coins complets des gens ou déplorer parce qu'on a loupé un bâtiment important, on a choisi de profiter le plus du reste de nos séjours en Espagne. 
J'ai apprécié ce voyage, en quelque sorte une récompense pour un mois de souffrance pour ma convention de stage. 
People always say: when one doors closes in front you, another door opens. There's always another way around to the goal. 


Je suis partie à Rouen, Normandie ce week-end avec mon copain, une ville historique qui porte même maintenant des histoires lourdes et un mémoire perpétuel. Après notre arrivée, on a fait un tour dans le centre ville, et on a choisi de visiter le Cathédrale Notre-Dame de Rouen, qui a souffert et détruit pendant la seconde guerre mondiale, ainsi que des quartiers dans le centre ville qui ont été bombardés par les allemands, un style moderne qui correspond pas du tout à l'histoire de cette ville m'a fait déplorer ce qu'elle a vécu et une démonstration d'une grande force et résistance. 

Une autre ville où on était est Dieppe, alors c'était hors de notre plan, on était tous les deux consensus d'aller à la mer. Comme une vielle dame, cette ville a beaucoup vécu, qui a beaucoup d'histoires à raconter, mais qui se tait, laissant sentir les gens son élégance, sa force, et sa vulnérabilité. 
Le seul regret que j'ai eu c'est ne pas avoir passé une nuit à Dieppe, mais c'est ça le Voyage, tu as toujours des bons souvenirs, avec un peu de regret à savourer. 

Un weekend get-away de paris m'a fait vraiment du bien. Après avoir travaillé pendant presque deux mois dans une agence de tourisme, tous les jours je suis débordée par les touristes qui me demandent de planifier leur trajet à paris, c'est à ce moment là que je me suis dit il fallait me déconnecter un peu. Nancy, une ville peu reconnue aux étrangers, m'a apporté un légère brise. Une légère brise comme le rythme doux et lent qui  trouble la ride du lac tranquille;  une légère brise qui apporte une odeur agréable signifiant la fin d'été; une légère brise qui souffle en passant les cheveux des jeunes amants insoucieux. D'être plus proche de la nature me fait me sentir plus réelle le changement de saison, et moi, mon existence.