Stage Paris Semaine 1 Journal

Jour 1 03/7/2917

Voilà le premier jour de mon stage. Franchement je n’avais pas trop penser à me préparer. J’ai juste réviser un peu les connaissances sur la vente et un ancien livre que j’ai lu plusieurs fois (grâce à RER A). En parlant de RERA, qui m’a planté ce matin. Je suis partie une heure en avance pour être sûr, alors que quand je suis arrivée à la gare, ‘une malaise voyageur à Auber’ A AUBER ! Où je travaille, j’avais tout de suite un mal feeling, enfin mon feeling ne me trompe pas presque jamais… Le train était en retard de trois quarts ! Heureusement, Rayan était au courant de cette histoire. Après s’est installée, j’ai sorti des feuilles et un stylo tout de suite pour prendre des notes (qui a encore beaucoup de progrès à faire). J’étais informée des informations concernant l’ep, et aussi les tâches, la distribution de prime, et aussi un meilleure stagiaire, je pense que tous les stagiaires présents ont leur propre plan, quant à moi, j’observe. Je veux tout faire pour faire des progrès chaque jour, apprendre des personnes expérimentés. Enfin, un point important que je veux inclure dans mon journal, une fois t’as des questions, n’hésitez pas à les poser, et aussi, les connaissances sont pas seulement sur les diapos (par exemple, le tabou de couleur rouge et orange, ce sont les couleurs de concurrents ! Aussi, 4€ de plus après 19h, c’est pas écrit, pas ça se devine).

 

Joue 2 05/7/2017

Aujourd’hui c’est le deuxième jour de mon travail, voilà le premier essaie que j’ai tenté sur le terrain, Gare Du Nord. J’ai lancé mon aventure avec mon tuteur, un jeune homme de 21 ans, mon âge. Il m’a dit tout de suite que aujourd’hui on aurait pas la chance parce que le coin où on est envoyés était pas trop touriste. Alors, ça tombe bien parce que j’ai oublié mon clé à la caisse ce matin, et aussi la carte… ça pas bien commencé la, mais bon, ça arrive. J’ai même l’impression que Rayan, qui se méfie de ma compétence. Sur le terrain, j’ai observé les gens, dès qu’il y a quelqu’un qui regarde notre panneau, j’essaie de les aborder. Mais il faut vraiment connaître nos produits et comment essayer d’optimiser la vente dans l’intérêt des clients et aussi nos chiffres d’affaires. J’ai vendu 15 tickets aujourd’hui, déjà pas mal pour un débutant.  J’espère que dans les prochains jours, je peux vraiment corriger mon problème de négligence.

Jour 3 07/7/2017

Alors quand je suis arrivée au bureau ce matin, j’ai vu tout le monde était prêt et a déjà pas mal maîtrisé la préparation avant le départ, je me sentais un peu laissée en arrière, Mais c’est normal vu que j’avais deux jours de repos. Alors que j’ai vu mon partenaire pour aujourd'hui, Il s’appelait Sanjay, Qui ne parle pas français, même mal l’anglais, je me suis demandée comment il va vendre des tickets ou attirer des clients avec un tel visage et un accent si fort (j’avoue que j’ai juge par l’apparence), Alors qu'on a commencé notre journée, Il a déjà sa première vente, alors des heures à venir était une vraie galère pour moi, car on a deux approches des clients totalement différentes, il est pour le but de vendre plus de tickets possible, alors que moi je suis pour le but de faire les gens atteindre leurs attentes, et puis pour vendre. Du coup, au début, l’envie de faire se faire amis avec lui et s’entendre bien a été détruit. En particulier, quand il y avait une famille de quatre qui m’ont approché, c’était bien moi qui les ai accueillis, et puis je les ai laissés réfléchir. Alors que j’ai renseigné deux touristes, Sanjay il a vendu ses tickets à cette famille. Pour moi, il n’a pas respecté les règles du ‘jeux’. Donc, j’ai lancé une petite compétition avec lui, pour voir enfin je peux y tenir pendant combien de temps. Bien sûr, quand on fait qqch qui a dérapé son chemin, son but, même si on obtient un bon résultat à la fin, pour moi, ça vaut pas la peine parce qu’on souffre pendant ce trajet qui est cessé être fun. Pendant cette journée, on a rencontré des problèmes, par exemple, on avait plus de rouleaux, et on a dû appeler notre responsable, et après toutes les galères avec les voitures et chauffeurs, on a pris un repos déjeuner pour seulement 30 mins. Alors, on peut pas toujours apprécier les gens avec qui qu’on travaille, mais on peut toujours choisir tenir une relation professionnelle avec eux, et aussi voir toujours de bon côté chez les gens. 

 

Jour 4 08/7/2017

Enfin, aujourd'hui je me sens plus à l’aise quand je procède la transaction et donner les tickets en même temps. Malgré le fait que j’étais envoyée à l’Opera, un lieu très attractif pour les touristes, les tickets ne se vendent pas, ça arrive, selon les pros dans notre équipe. J’étais mise en partenaire avec une fille, Elle est tellement passive et lâche que je ne savais pas comment coopérer avec elle. Je suggère toujours “être proactif” dans la vente, Mais à La fin, Elle était juste assise sous l’ombre pendant deux heures alors que je fais mon job. Ce qui me rappelle l’importance de partenaire durant le travail, influencée par sa négativité, je suis rentrée tôt cet après-midi.

C’est aussi le temps que je trouvé une stratégie pour être, effectivement proactive, approche plus les gens, diffuser les brochures une fois repérer prospects potentiels. C’est vrai que je n’aime pas les ‘non’, donc quand j’étais à Shanghai, j’ai voulu éviter tous les côtés de choses qui pourraient aboutir aux refus, Mais faut que je change mtn. Quand je vois les gens marchant dans la rue, qui te prennent comme si tu n’existais pas, une partie de fierté va être effacée petit à petit, même comme une partie de toi-même.

 

Jour 5 09/7/2017

Il est dimanche, mais je devrais laisser mon copain encore dans le lit pour aller faire mon boulot. Quand je suis arrivée, tout le monde était assis par terre parce que notre responsable est en retard. Alors après être anarque par un de mes collègues, bref, Il a pris tous les tickets que moi j’ai vendu, je ne savais pas La différence entre les tickets et le reçu, je pensais qu’on compte le nombre de l'un et l’autre, Alors Il a utilisé ça contre moi. J’ai dit ça à notre responsable, qui m’a dit de faire la justice pour moi, et aussi ce matin à notre dame, je serai la seule responsable sur terrain, et j’ai bien atteint mon chiffre d’affaires. Dans l’après-midi, une de mes collègues est venue pour me rejoindre, qui est aussi une étudiante chinoise spécialisée en tourisme international. J’ai bien observé ses techniques de ventes, elle est persistante et aussi très serviable, ce qui rend le processus de vente une expérience agréable pour les clients et bien sûr décrocher des ventes. En fin après – midi, il pleuvait si fort qu’on a dû rentrer tôt même si on aurait pu rester sur place en tenant un parapluie énorme et faisant la pub pour notre boîte.

 

Et voilà la fin de ma première semaine, ce que j’ai ressenti le plus, c’est peu importé tes émotions dans notre vie privée, il ne faut jamais les mélanger avec la vie professionnelle. Dans le monde de vente, le but est de rendre agréable l’expérience de vente pour les clients et aussi atteindre le chiffre d’affaires, il faut toujours sourire et faire le mieux pour expliquer aux clients même si parfois c’est juste information dont ils ont besoin. Pendant cette première semaine, j’ai aussi aperçu que je suis qqn d’étourdi. J’ai toujours laissé qqch sur la table ou oublier d’apporter qqch sur moi, je devrais veiller à ça parce que ce problème de négligence va avoir une influence négative projetée dans mes prochains mois de travail.